Rencontre coquine : 33% des françaises ont déjà été infidèles…

Rencontre coquine : 33% des françaises ont déjà été infidèles...L’infidélité, souvent dénoncée chez les hommes, n’est plus une affaire de genre de nos jours. En effet, d’après une étude de l’Ifop, les écarts s’amenuisent de plus en plus d’un sexe à l’autre. L’essor d’internet et des sites de rencontre adultère ont largement influencé les statistiques en permettant de rencontrer des partenaires plus facilement, et donc de tromper plus facilement son conjoint. Aujourd’hui, d’après le panel interviewé au cours de l’étude, 33% des françaises auraient déjà été infidèles à leur compagnon.

Faire une rencontre coquine

Les expériences sexuelles en dehors du cadre conjugal se multiplient. Le taux d’infidélité des femmes en France est passé de 10% en 1970 à 33% aujourd’hui, contre un saut de 30 à 49% sur les mêmes dates chez les hommes. Les causes de l’adultère commis par les femmes sont multiples mais la principale raison de leur infidélité serait un manque d’activité sexuelle. Il existe d’ailleurs de plus en plus de sites de rencontre adultère. Notons en particulier un site de rencontre extra-conjugale haut gamme qui a le vent en poupe : Victoria Milan.

>> Tester Victoria Milan gratuitement

La tromperie est-ce uniquement du sexe avec une autre personne ?

L’infidélité sexuelle est donc en croissance perpétuelle depuis 50 ans, que ce soit pour les hommes ou les femmes. Cependant l’infidélité ne concerne pas exclusivement les relations sexuelles, elle peut se décliner de plusieurs manières :

  • physiquement : baisers, rapports sexuels, relations extra-conjugales
  • verbalement : jeux de séduction, messages ambigus, chats coquins
  • psychiquement : rêves érotiques, penser à quelqu’un d’autre lorsqu’on fait l’amour avec son partenaire, se masturber en pensant à un(e) autre que son partenaire

En conclusion, il faut arrêter de pointer du doigt les hommes friands d’aventures extra-conjugales car il y a aussi des femmes qui entretiennent ce type de relation. On peut cependant se demander à partir de quand parle-t-on réellement d’infidélité…? La réponse n’est pas la même pour tout le monde, pour certains cela est uniquement physique, pour d’autres verbalement est déjà une tromperie.

Rédigé par cassandre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *