Un sex-toy banni du CES 2019

SextoyFemme chaude avide de plaisir solitaire ? Celui-ci n’est pas le bienvenue au CES 2019. Après avoir reçu un prix, le sextoy féminin « Osé’ s’est vu interdit de CES 2019. Retour sur la polémique autour du retrait du prix et de l’interdiction d’exposer de ce produit dédié au plaisir féminin. 

Trouver un site de rencontre coquine

Un sextoy primé au CES 2019

Pour les non-connaisseurs, le CES (Consumer Electronics Show) est la grande messe du high-tech. Tous les ans, au mois de janvier, les entreprises spécialisées en technologie de pointe se retrouve à Las Vegas pour présenter leur innovation. Et cette année, la marque de sextoys Lora DiCarlo a reçu un prix pour son invention.

Le petit objet au doux nom de Osé simule les sensations procurées par les doigts, la bouche ou la langue sans pour autant utiliser ses mains. Pour commencer, le CES contacte l’entreprise pour lui décerner un prix dans la catégorie Robotique et Drones. Puis, le prix est retiré et banni du salon. La raison émise pas la Consumer Technology Association ? « Le produit ne convient à aucune de nos catégories existantes et n’aurait pas dû être accepté« . Bien évidemment, l’entreprise a protesté et les internautes ont réagi avec le hastag #CesGenderBias.

La fondatrice de Lora DiCarlo, Lora Haddock, dénonce ce sexisme via son site web : « Deux aspirateurs, un skateboard, quatre jouets pour enfants, un compagnon pour faire du shopping… On dirait que tous les centres d’intérêt des femmes sont couverts ». Pourtant, les femmes aussi peuvent assouvir leur pulsion sans passer par un plan cul.

Pourtant, la sexualité a déjà été au coeur du CES

Car le cœur du problème n’est pas le retrait du prix, mais le fait que seul le plaisir masculin a le droit d’être représenté au CES. En effet, des robots sexuels réalistes et destinés aux hommes ont été présentés. En 2017, une exposition de pornographie en réalité virtuelle a pourtant eu lieu. De plus cette année, une maison de prostitution où des chambres sex-tape (bonjour le revenge porn ?) contrôlées par Alexa d’Amazon sont présentées en marge du CES…

Un problème de manque de représentation des femmes ?

>> En tout cas, sur les sites de rencontre coquine, il n’y a aucun problème à utiliser des sextoys féminins !

Rédigé par cassandre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *